• rue grange
  • vue du pont
  • temple
  • vue aerienne
  • le pont

Discover the Village

Asnières sur Vègre

As of numerous villages, Asnières appears as village and parish at the beginning of the Middle Ages.

Previously, people occupied this territory, numerous prehistoric tools were discovered on the terraces which dominate the valley of Vègre. At first the men of néanderthal (Photo of an axe, an arrow and percuteur) ( 200 000 - 100 000 years) then the gay man sapiens sapiens. Axes, grindstones of Neolithic period are the signs of the first agricultural activities of nomadic population. (Photo chops polished, grindstone,)

Later settle down firm Gauls then Gallo-roman. The name of the place shows of it. Asnières " asinus " for Latin origin, he would indicate a villa renowned for his breeding of donkeys.

The history of the village is closely linked to the Church of Maine. It is to saint Thuribe that we attribute the foundation of the parish of Asnières, among forty first ones of Maine. Alain, Lord of Shortbread cookie would be the donor of this ground in the bishop's palace of Le Mans in the VIth century and Francon, bishop of Le Mans would have entrusted Asnières to the cathédral Chapter which he had just established. Photo of the nave and the gate.

Les sources historiques établissent clairement que la Seigneurie d'Asnières fut la propriété des chanoines du XIe siècle à la Révolution. Ce sont eux qui agrandissent la modeste église du XIe siècle en bâtissant le chœur à la fin du XIIIe siècle, qui font recouvrir ses murs de peintures murales, qui font bâtir le manoir de la Cour. photo

De nombreux fiefs dépendaient de la seigneurie d'Asnières, Les manoirs et châteaux (les Claies, la Brisardières, Moulinvieux),

A partir du XIVe s, ils n'exploitent plus directement leur terre d'Asnières, ils vendent la Cour qui deviendra dabord une résidence noble puis une métairie. Le délaissement de la seigneurie par les chanoines  apparaît en 1789 dans le cahier de Doléances, on leur reproche l'état du pont devenu impraticable.

A l'activité agricole s'ajoute au XVIIe siècle,le tissage et l'extraction du marbre. Photo pierre du crieur (marbre d'Asnières)

La période révolutionnaire fut douloureuse, le 14 nivôse An III, une troupe de  chouan massacre sur la place du village neuf chefs de famille réputés patriotes et républicains.

Au XIX e siècle,le village s'étend vers l'est, un nouveau pont et la route de Sablé sont construits. C'est sur cet axe que l'on bâtit la mairie école (photo mairie et pont) et les nouveaux quartiers.

On exploite l'anthracite (photo cheminée) et l'agriculture se modernise (photo  grange et exploitation agricoles  XIXe siècle).

Progressivement le nombre des habitants diminuent après 1945 pour se stabiliser avec la construction des lotissements , route de sablé.(photo